L'essentiel
|
Fonctionnement
|
Prix & Économies

Pompe à chaleur Air/Eau

En utilisant l'énergie gratuite de l'air pour assurer la production d'eau chaude sanitaire de manière économe et performante et en assurant le chauffage, la pompe chaleur air eau divisera vos factures de chauffage par 3.

OBJECTIF ÉCONOMIE

La pompe à chaleur air/eau


Une pompe à chaleur est une méthode de chauffage qui absorbe les calories d'un environnement existant pour les restituer à la maison. Ce principe est applicable aux pompes à chaleur air-eau, qui récupèrent les calories contenues dans l'air, les convertissent en chaleur pour chauffer l'eau, puis diffusent dans les équipements de chauffage.

L'essentiel
Les calories de l’air extérieur pour chauffer votre maison
Une pompe à chaleur air / eau (PAC) fournit le chauffage et l'eau chaude pour la maison. Le fonctionnement de la pompe à chaleur est simple et efficace: la pompe à chaleur absorbe la chaleur de l'air extérieur et l'injecte dans le circuit de chauffage central et d'eau chaude de la maison.
Des factures de chauffage divisées par 3
La pompe à chaleur air-eau est un système efficace et économique qui vous permet de diviser vos coûts de chauffage par 3. Ces économies vous permettent de récupérer très rapidement le prix de la pompe à chaleur d'environ 125 €/m².
Entretien de la pompe à chaleur air-eau
Les pompes à chaleur contenant plus de 2 kg de réfrigérant doivent être entretenues chaque année. Cette maintenance doit être effectuée par un installateur qualifié et peut être fournie dans un contrat de maintenance signé au cours du processus d'installation, ce qui est fortement recommandé. De plus, un entretien périodique minimal est requis, comme l'élimination de la poussière des unités extérieures. Cela prolongera la durée de vie de votre équipement et augmentera votre rentabilité.
Un crédit d’impôt à 30% pour financer votre projet
Le gouvernement a fourni de nombreuses aides financières pour encourager les particuliers à adopter des solutions énergétiques plus propres, telles que les pompes à chaleur air-eau. Le crédit d'impôt pour les pompes à chaleur air-eau est de 30%. Combiné à d'autres moyens auxiliaires (surcharge énergétique, prêt écologique à taux zéro, etc.), vous pouvez amortir considérablement le prix d'achat de la pompe à chaleur.

Fonctionnement


La performance de la pompe à chaleur air-eau dépend de la température extérieure
La pompe à chaleur air-eau (PAC) peut fonctionner même lorsque la température extérieure est basse: -10 ° C, -15 ° C. Cependant, dans ces conditions, les performances se détérioreront. La chaudière actuelle peut être conservée pour prendre le relais de la pompe à chaleur les jours les plus froids de l'année.
Consommation d'un peu d'électricité pour la circulation du fluide
Pour faire circuler le fluide frigorigène dans le circuit, une pompe à chaleur air-eau (PAC) consomme de l'électricité au niveau d'un composant appelé «compresseur». Cependant, comme l'air extérieur est fourni gratuitement, il consomme beaucoup moins d'électricité que la chaleur qui circule dans la maison. On estime qu'une pompe à chaleur air-eau (PAC) consomme en moyenne 1 kWh d'électricité et génère moins de 3 kWh de chaleur. C'est ce qu'on appelle COP.

Prix & Économies


Une solution amortie en quelques années
De nombreux outils auxiliaires peuvent vous aider à réduire votre investissement initial et à augmenter le profit de votre pompe à chaleur air / eau. Prenons l'exemple du couple Bloom qui vivait avec leur fille dans une maison de 110 m² construite à Annecy avant 1975. Ils sont chauffés par une ancienne chaudière au fioul. Ils ont un poêle à charbon comme chauffage d'appoint. Ils veulent remplacer la chaudière par une pompe à chaleur air/eau pour chauffer la maison et fournir de l'eau chaude sanitaire. La famille a droit à un crédit d'impôt de 2 700 euros et à une prime de conversion de chaudière de 4 000 euros. Avec cet appareil, la famille peut économiser jusqu'à 1730 euros par an, et son projet sera bientôt payant.
Leurs coûts énergétiques sont de 3 749 euros par an. Dans 20 ans, s'ils ne font aucun travail, ils dépenseront 74 980 euros. S'ils travaillent, leur facture sera réduite de 1 730 € par an à 2 019 €. Si l'on ajoute ce coût énergétique, 20 ans de travaux ou 439 euros, la dépense totale après 20 ans est de 49 160 euros.

Découvrez votre éligibilité aux aides financière mises en places par l'État.

Jusqu’à 10 300€ d’aides financières. Réalisez jusqu’à 30% d’économies sur vos factures éléctrique.

Test d'éligibilité