L'essentiel
|
Fonctionnement
|
Prix & Économies

Isolation des sols

Une maison perd de la chaleur par toutes ses parois extérieures. Les pertes par le sol peuvent représenter 10% des pertes de chaleur dans un logement et peser pour 10% de la facture de chauffage. En isolant le sol, on réduit durablement les dépenses énergétiques.

OBJECTIF ÉCONOMIE

L'isolation des sols


Selon l'ADEME, l'isolation du sol peut réduire de 7% à 10% la perte d'énergie d'une maison. Il existe plusieurs méthodes selon la nature du sol et la structure de la maison. Plusieurs aides gouvernementales encouragent ces projets de rénovation énergétique, notamment en fonction du revenue disponible.

L'essentiel
Installation simple pour les sous-sols
Le sol peut être facilement isolé lors de l'entrée dans la dalle par le bas: à travers une cave ou une autre pièce non chauffée. Vous pouvez installer l'isolation vous-même ou appeler un professionnel. Dans tous les cas, une attention particulière doit être portée au traitement de surface.
Isoler par dessous ou par dessus ?
La perte de chaleur du sol est grande. En les isolant, vous pouvez économiser de l'énergie et ainsi réduire les coûts liés aux pertes de chaleur au sol, qui peuvent représenter jusqu'à 10% des coûts de chauffage (gaz naturel, fioul, bois, électricité, etc.). ). La question demeure: vaut-il mieux isoler le sol par en haut ou par en bas ?
Une solution écologique et durable
En isolant le sol, les besoins énergétiques de la maison peuvent être réduits. Vous prenez donc des mesures durables pour préserver les ressources de la planète. Pour respecter davantage l'environnement, il est intéressant d'utiliser des matériaux écologiques (fibre de bois, chanvre, cellulose ...).
Des économies sur votre facture de chauffage
L'isolation du plancher peut réduire de façon permanente les coûts de chauffage. Ces travaux sont un investissement, mais grâce aux crédits d'impôt et aux aides régionales, le prix d'achat peut être réduit. Par conséquent, l'isolation des sols est une solution économique qui porte ses fruits rapidement.

Fonctionnement


Perte de chaleur par les parois
La maison dissipe la chaleur à travers tous les murs, créant ainsi des espaces non chauffés: murs, sols, toitures. Plus ces zones de contact avec le monde extérieur sont grandes, plus les pertes de chaleur sont importantes. C'est pour cette raison que la consommation des maisons individuelles dépasse celle des maisons en rangée.
10% des pertes de chaleurs sont dues au sol
Cette perte de chaleur est énorme. Il est donc intéressant d'isoler le sol pour économiser de l'énergie. Par conséquent, nous pouvons réduire les dépenses liées aux pertes de chaleur au sol qui sont présentes pour tous les types de chauffages: gaz naturel, fioul, bois, électricité ...

Prix & Économies


L'isolation du sol est rentabilisée rapidement
De nombreux outils d'assistance peuvent vous aider à réduire votre investissement initial et à augmenter la rentabilité de votre isolation de plancher. Prenons l'exemple de M. Dubois et de sa femme, qui vivaient avec leur fille dans une maison de 105 mètres carrés construite à Nancy en 1978. Avant d'envisager de les chauffer, ils ont d'abord isolé le sol avec du polyuréthane, étant une source importante de perte de chaleur. De cette façon, ils peuvent réduire les coûts énergétiques, ce qui est assez élevé, car ils se chauffent avec des chaudières à gaz depuis 1991. Ils ont une zone d'isolation de 105 mètres carrés. La famille a droit à un crédit d'impôt d'entre 163 € et 3 956 € de MaPrimeRenov. Grâce à l'installation, la famille a pu économiser 182 euros par an et son projet a vite porté ses fruits.
Leurs coûts énergétiques sont de 1 817 euros par an. Dans 20 ans, s'ils ne font aucun travail, ils dépenseront 36 340 euros. S'ils travaillent, leur facture sera réduite de 182 € par an à 1 635 €. Si l'on ajoute ce coût énergétique, qui est le coût du travail déclaré pour 20 ans, est de 24 euros, la dépense totale après 20 ans est de 33 180 euros.

Découvrez votre éligibilité aux aides financière mises en places par l'État.

Jusqu’à 10 300€ d’aides financières. Réalisez jusqu’à 30% d’économies sur vos factures éléctrique.

Test d'éligibilité