L'essentiel
|
Fonctionnement
|
Prix & Économies

Chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation permet de réduire votre consommation de gaz jusqu’à 25% et ce pour un prix très raisonnable.

OBJECTIF ÉCONOMIE

La chaudière gaz à condensation


Les chaudières gaz à condensation sont les chaudières à gaz naturel les plus efficaces. Il suffit de vérifier son type d'installation et son type de conduit et vous pouvez le connecter à toutes les installations de chauffage à eau chaude. Le gaz peut être fourni via une connexion à un réseau municipal ou via un réservoir de stockage de gaz. Cette solution peut être appliquée à la plupart des bâtiments existants. Son efficacité peut atteindre 110%, c'est-à-dire qu'elle génère plus d'énergie qu'elle n'en consomme. Selon l'Ademe, les chaudières à condensation à gaz peuvent économiser de 15 à 20% de gaz naturel. Par rapport aux chaudières d'une quinzaine d'années, elles peuvent économisés jusqu'à 30%.

L'essentiel
Un rapport prix / économies attractif
L'investissement initial est très abordable. En déduisant un crédit d'impôt de 30% et la Prime Energie du prix de départ, nous obtenons le prix d'une chaudière à gaz classique. De plus, vous pouvez économiser jusqu'à 25% sur les coûts d'électricité! Pour conclure, il s'agit d'un système de chauffage performant qui porte ses fruits rapidement.
Un système à condensation efficace et économique
Les chaudières à condensation peuvent fournir du chauffage et de l'eau chaude sanitaire. Pour fonctionner, elles brûlent un gaz qui génère de la chaleur. L'innovation de la chaudière à gaz est qu'elles utilisent la vapeur d'eau contenue dans la fumée. Elles refroidissent efficacement la fumée et transforment sa teneur en vapeur d'eau en un état liquide pour récupérer un maximum de chaleur. En condensant une partie ou la totalité de la vapeur d'eau, la chaudière à gaz réduit la consommation de gaz de 10% à 25% tout en générant la même chaleur.
Une grande facilité d'installation
Les chaudières à condensation à gaz sont aussi faciles à installer que les chaudières à gaz conventionnelles. Il suffit de prévoir un tuyau d'évacuation pour l'eau produite par condensation et un tuyau de fumée pour l'extraction des produits de combustion.
Deux conduits d’évacuation nécessaires
Une fois le gaz brûlé, la chaudière à gaz à condensation doit évacuer les fumées. Ce sont des acides, vous devez donc fournir un tuyau d'échappement étanche. De plus, le condensat (également acide) doit être évacué par un tuyau d'échappement résistant à la corrosion.

Fonctionnement


Un fonctionnement identique à celui d'une chaudière classique
La chaudière à condensation à gaz brûle du gaz pour produire de la chaleur. Fournir du gaz (gaz naturel, butane, propane, etc.) à la chaudière via le réseau ou un réservoir de stockage séparé. Dans le brûleur, le gaz brûle et émet de la chaleur. Les fumées de combustion sont ensuite refroidies pour récupérer le maximum de chaleur puis évacuées.
La chaleur alimente le chauffage et l'eau chaude
La chaleur dégagée est utilisée pour chauffer l'eau. Cette eau chaude circulera dans le radiateur pour chauffer le logement. Dans la plupart des cas, cette production est instantanée, c'est-à-dire non stockée dans un ballon d'eau chaude à proximité, ce qui limite les pertes de stockage et l'espace requis. Mais les chaudières à gaz peuvent également être utilisées comme équipement d'appoint pour les chauffe-eau solaires. Il est ensuite alimenté par un réservoir d'eau solaire, qui est suffisant pour élever l'eau préchauffée à la température requise.

Prix & Économies


La chaudière gaz à condensation: un investissement
De nombreux outils auxiliaires peuvent vous aider à réduire votre investissement initial et à augmenter la rentabilité des chaudières à condensation à gaz. Prenons l'exemple des Martin qui vivaient avec leur fille dans une maison de 95 mètres carrés construite à Fontainebleau avant 1985. Ils ont utilisés une vieille chaudière au mazout installée en 1988 pour le chauffage. La famille peut acheter un crédit d'impôt pour chaudière de première conversion de 5 700 € et 4 000 € auprès d'objectif economie. Ils souhaitent installer une chaudière à gaz à condensation pour chauffer la maison et produire de l'eau chaude.
Leurs coûts énergétiques sont de 2 061 € par an. Dans 20 ans, s'ils ne font aucun travail, ils dépenseront 41 220 euros. S'ils travaillaient, leur facture serait réduite de 690 euros par an à 1 371 euros. Si l'on ajoute ce coût énergétique, 20 ans de coûts de travaux sont rapportés, soit 170 euros, et la dépense totale après 20 ans est de 30 820 euros.

Découvrez votre éligibilité aux aides financière mises en places par l'État.

Jusqu’à 10 300€ d’aides financières. Réalisez jusqu’à 30% d’économies sur vos factures éléctrique.

Test d'éligibilité